Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Actualités

Betharram France

Sainte Germaine

Accueil du Sanctuaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Pibrac : Eglise Sainte Marie Madeleine

pibrac-clocherpetitAu début du XIIieme siècle, sur un promontoire dominant les vallées du Courbet et de l'Aussonelle, il existe un castrum. C'est un lieu fortifié d'une agglomération de maisons et de fossés qui sous le nom de Fort constitue le village de Pibrac. Il existe la résidence d'un seigneur. Le plus ancien connu est Pierre de Pibrac. Le territoire de Pibrac est sous l'influence des seigneurs de l'Isle Jourdain et de l'ordre des Hospitaliers de saint Jean de Jérusalem.

Au XVIieme siècle, se construit l'actuel château qui appartient à la famille du Faur. A cette même époque, Guy du Faur de Pibrac, diplomate, juriste et poète moraliste.
En 1664, le corps parfaitement d'une jeune fille, Germaine COUSIN, une bergère, est découvert dans l'Eglise de Pibrac où elle avait été enterrée plus de 40 ans plus tôt. Suite à de nombreux miracles intervenus autour de ce corps se développe un culte populaire. En 1854, l'Eglise béatifie Germaine COUSIN qui est canonisée e 1867. Pibrac autour de Sainte Germaine devient un lieu de pèlerinage important. Son église, devenue trop petite, est rénovée au milieu du XIX ieme siècle et au début des années 1900, une esplanade est ouverte et une basilique est construite en l'honneur de Sainte Germaine.
La population de Pibrac s'est multipliée par dix en 70 ans. Elle passe de 771 habitants en 1931 à plus de 8000 habitants aujourd'hui. Le village dont l'activité repose essentiellement sur l'agriculture au début du 20ème siècle devient un lieu de résidence apprécié pour son cadre préservé avec le développement de l'agglomération toulousaine.

      Pibrac - Histoire locale

* Pibrac antérieur au XIIème siècle
* Le logis (salon de coiffure) 1540
* Château XVIème siècle
* Porte Henri IV début XVIIème siècle
* Eglise XIIème XIIIème siècle
* Cimetière actuel 1837
* Orgue 1863
* Chemin de fer 1880
* Monument aux morts (église) 1919
* Eclairage public électrique 1920
* Basilique construction 1901-1967

Brax : église Saint Orens


brax-eglisepetitLe château de Brax a appartenu aux familles Polastron, Lahillière, de Hérisson et de Pins. En 1967, il est acheté par l'Association de Sauvegarde des Enfants Invalides. Aujourd'hui, le château est donc une école pour enfants handicapés auditifs, ou poly-handicapés, mais aussi une cantine pour les écoliers du village. Pour tous ces enfants, c'est un lieu de rencontre et de partage.
La première église (Eglise de Brax) fut consacrée en 1511 par l'évêque de Pamiers. L'église actuelle (Eglise de Saint Orens) fut inaugurée en 1865. Monsieur Felix de Saint, curé du village dès 1848 consacra sa vie et sa fortune à l'édification de l'église et du prieuré.
Le village possède l'une des dernières manufactures artisanales de fabrication de casquettes suivant les procédés anciens. De 199 habitants à la fin de la grande guerre, 2367 habitants ont été recensés en 2005. Si le passé de Brax est coloré de personnages marquants, la communauté humaine est aussi très vivante, aujourd'hui, et de nombreuses associations sportives, culturelles, artistiques et ludiques rassemblent les villageois de tous âges.

Saints et Bienheureux

sg-annefioc Sainte Germaine de Pibrac  (1579-1601) voir le site officiel (...)

 

storensbrax Saint Orens (4ème siècle) voir la suite (...)

 

garicoits2 Saint Michel Garicoïts (1797-1863) voir la suite (...)

 

marie-de-jesus Bienheureuse Soeur Marie de Jésus Crucifié (1846-1878) voir la suite (...)

 

jbdls Saint Jean Baptiste de la Salle (1651 - 1719) voir le site officiel (...)

 

hilario Saint Jaime Hilario (1898 - 1937) voir la suite (...)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :