Chants pour les messes du 3 et 4 juillet

Publié le par Ensemble paroissial Pibrac et Brax

Chants pour les messes du 3 et 4 juillet

R. Chantons sans fin le nom du Seigneur
Bénissons-le d´âge en âge !
Par son amour il comble nos cœurs
Et vient transformer nos vies.

1. Goûtez, voyez, comme est bon le Seigneur
Lui qui pardonne à tout homme pécheur
Quand il se tourne vers lui !
                2. Changeons nos cœurs et convertissons-nous,
                Tournons nos yeux vers ce Dieu plein d´amour,
                Son pardon redonne vie !
3. Quand sur la croix, Jésus dans sa passion,
Offre sa vie pour notre rédemption
Sa mort nous ouvre à la vie.

 

Kyrie

Kyrie eleison    Christe eleison    Kyrie eleison

Gloria
Gloria in excelcis Deo, gloria Deo Domino ! (bis)

Et paix sur la terre aux hommes qu'il aime.
Nous te louons, nous te bénissons,
Nous t'adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce,
Pour ton immense gloire,

Seigneur Dieu, Roi du ciel,
Dieu le Père tout-puissant.
Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu,
Le Fils du Père.

Toi qui enlèves le péché du monde,
Prends pitié de nous ;
Toi qui enlèves le péché du monde,
Reçois notre prière ;
Toi qui es assis à la droite du Père,
Prends pitié de nous.

Car toi seul es saint,
Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut, Jésus Christ,
Avec le Saint-Esprit
Dans la gloire de Dieu le Père. Amen !

Psaume

Nos yeux levés vers le Seigneur, attendent sa pitié.

Prière Universelle

Envoie ton Esprit, Seigneur, Toi qui renouvelles la face de la terre

Offertoire

Mon Père, mon Père, je m’abandonne à toi,
Fais de moi ce qu’il te plaira.
Quoi que tu fasses, je te remercie,
Je suis prêt à tout, j’accepte tout,

R. Car tu es mon Père, je m’abandonne à toi.
Car tu es mon Père, je me confie en toi.


2. Mon Père, mon Père, en toi je me confie,
En tes mains, je mets mon esprit.
Je te le donne, le cœur plein d’amour.
Je n’ai qu’un désir : t’appartenir.

Sanctus

Sanctus, Sanctus Dominus !
Dominus Deus Sabaoth !
Sanctus, Sanctus Dominus !


Pleni sunt caeli et terra
Gloria tua.
Hosanna, in excelcis !

Benedictus qui venit in
Nomini Domini !
Hosanna, in excelcis !

Anamnèse : Gloire à toi qui étais mort,. Gloire à toi qui es vivant,. Notre sauveur et notre Dieu,. Viens, seigneur Jésus.

Agnus : Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, Miserere nobis, miserere nobis (bis) Agnus Dei, qui tollis peccata mundi, Dona nobis pacem, dona nobis pacem.

Communion

R. Laissez-vous consumer
Par le feu de l’amour de mon coeur.
Depuis l’aube des temps
Je veux habiter au creux de vos vies.


1. Je suis venu allumer un feu sur terre,
Comme je voudrais qu’il soit déjà allumé !
Laissez-vous brûler par ma Charité !

2. Voyez mon Coeur qui a tant aimé les hommes,
Et qui en retour n’a reçu que du mépris.
Laissez-vous aimer par mon coeur brûlant !

3. Prenez mon Corps et buvez à ce calice.
Depuis si longtemps, j’ai désiré ce moment…
Laissez-moi venir demeurer en vous !

4. N’écoutez pas votre coeur qui vous condamne,
Mon amour pour vous est plus grand que vos péchés.
Laissez mon Esprit purifier vos vies !

5. Ma Croix dressée est un signe pour le monde.
Voici l’étendard, il conduit vers le salut.
Laissez-vous guider vers la sainteté !

6. Je suis venu pour vous donner la Victoire,
J’ai vaincu la mort. Ayez foi, ne craignez pas,
Exultez de joie pour l’éternité !

Envoi

R. Que vienne ton règne,
Que ton Nom soit sanctifié,
Sur la terre comme au ciel,
Que ta volonté soit faite.
Que coule en torrents
Ton Esprit de vérité.
Donne-nous ton espérance,
Ton amour, ta sainteté.

1. Qui pourrait nous séparer
De ton amour immense ?
Qui pourrait nous détourner
De ta miséricorde ?

2. Tu habites nos louanges,
Tu inspires nos prières,
Nous attires en ta présence
Pour nous tourner vers nos frères.

Pont :
Délivre-nous de tout mal,
Donne la paix à ce temps !
Libère-nous du péché,
Toi qui fais miséricorde !
Rassure-nous dans l’épreuve,
Nous espérons ton Royaume !
Tu nous promets le bonheur,
L’Avènement de Jésus !

3. Tu seras notre lumière,
Il n’y aura plus de nuit.
Ton Nom sera sur nos lèvres,
De larmes, il n’y aura plus.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :