Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités

Betharram France

Sainte Germaine

Accueil du Sanctuaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par pastoral

À la demande de certains, quelques photos du Père Dominique ...

À la demande de certains, quelques photos du Père Dominique ...

Père Dominique en photo
Père Dominique en photo
Père Dominique en photo
Père Dominique en photo
Père Dominique en photo
Père Dominique en photo
Père Dominique en photo
Père Dominique en photo
Père Dominique en photo
Père Dominique en photo
Père Dominique en photo
Père Dominique en photo
Père Dominique en photo

Mot d'accueil aux obsèques du Père Dominique

(Pibrac le 11/04/16).

Cher Père Dominique,

Nous voici tous réunis cet après midi, avec votre neveu et votre nièce, la communauté de Bétharram ici représentée, nos prêtres, les prêtres des paroisses voisines qui vous connaissaient bien et qui vous appréciaient, plus toute la communauté chrétienne de Pibrac et Brax  ici rassemblée,  pour vous dire un dernier "A Dieu" et vous confier à Notre Père.

Votre départ nous a tous plongés dans la tristesse. Nous vous aimions tant!

Chacun ici peut témoigner de ce qu'il a reçu de vous à un moment ou à un autre, mais votre modestie, dut-elle en souffrir un peu, nous avons envie de témoigner de ce qui nous a particulièrement touchés, au moment où vous nous quittez.

D'abord, retraçons à grands traits votre parcours de religieux  et de prêtre au sein de la congrégation des prêtres du Sacré Cœur de Bétharram.

Votre ministère a commencé à Sidi Bel Abbès où vous êtes resté pendant 10 ans. Vous aviez prononcé vos vœux de religieux en 1952 puis vous avez été ordonné en 1962. Après votre mission à Sidi Bel Abbès,   vous avez passé plus de 40 ans dans le diocèse de Limoges  où vous avez rempli de nombreuses responsabilités : en catéchèse auprès des enfants, dans la Fraternité des malades et des personnes handicapées, au Secours Catholique... Comme le Christ, vous aviez une prédilection pour les petits, les pauvres, les laissés-pour-compte de notre société, mais aussi pour tous ceux  qui, se sentant fragiles sur cette terre, avaient besoin de la miséricorde du Seigneur, et à travers vous, d'un sourire, d'une écoute, de bienveillance et de conseil pour reprendre courage et « aller de l'avant ».

En 1996, alors que vous suiviez une année de formation,  pour entrer dans une pastorale mieux adaptée à notre monde moderne, vous avez fait un infarctus qui vous a laissé deux mois à la clinique de St Orens pour  y refaire vos forces, mais cette étape vous a, néanmoins fragilisé.

En 2011, vous avez passé une année à Pau et c'est en 2012 que nous vous avons accueilli dans la paroisse de Pibrac-Brax,  au moment où vous célébriez vos 50 ans de sacerdoce. Et le lendemain, la Communauté des Pères fêtait vos 80 ans!
Votre gentillesse, votre ouverture de cœur, nous ont permis de vous adopter tout de suite.
Ces 4 années passées avec vous ont été très riches pour nous.
Votre âge et votre santé ne vous permettant plus d'assumer de grosses responsabilités, vous vous êtes rendu disponible pour tous ceux qui avaient besoin de votre écoute et des sacrements que vous nous permettiez de vivre avec vous. Beaucoup parmi nous  ont  bénéficié du Sacrement de Réconciliation,  grâce à votre  charisme particulier. Vous aimiez que nous puissions, pour commencer, " rendre grâce au Seigneur" pour tout ce qui était beau et bon dans notre vie. Ce regard positif nous permettait ainsi de reconnaitre plus facilement et plus humblement nos failles, nos manquements, notre péché, et nos fragilités. C'est plein de confiance en l'avenir, que nous pouvions repartir...
Vous avez été aussi très attentif aux personnes âgées et malades, en maison de retraite, à la Houlette, à l'Orée de Bouconne, mais aussi  chez nous, dans nos maisons. Combien, à Pibrac, à Brax et au delà ont reçu votre visite réconfortante, empreinte de votre douceur et de votre bonté.

Il était important pour Père Dominique de connaitre chacun par son nom de baptême  et il s'en souvenait ! Aussi chacun était-il heureux d'être reconnu par son prénom comme l'aurait fait le Seigneur.
Il ne ménageait ni son temps ni sa peine, pour aller les visiter.
A plusieurs d'entre elles il a pu, en présence des familles, leur donner le Sacrement des Malades. Avec lui, nous avons pu, nous aussi, dans le cadre du SEM (Service Evangélique avec les Malades), former de petites communautés priantes, reliées à la paroisse, au moment des messes célébrées à la Houlette ou à l'Orée de Bouconne. Nous y avons reçu bon accueil, par les responsables et les animateurs, sachant tout ce que cette vie de foi partagée,  apportait aux résidents.

Durant les célébrations où il présidait, il  avait quelques formules liturgiques  qui lui étaient propres comme : " le pain et le vin, fruits du travail des hommes et des femmes." Il avait ainsi des formules qui englobaient toute l'Eglise, composée d'hommes et de femmes à parts égales, l'Eglise comme Peuple de Dieu où chacun, laïc comme consacré, est appelé à remplir sa mission avec nos pasteurs. Il avait, à ce sujet, des convictions très ancrées mais il était aussi respectueux de nos choix et savait les entendre. Il aimait une Eglise ouverte où chacun devait se sentir accueilli comme enfant d'un même Père. Depuis quelques années, il ne pouvait plus célébrer les offices comme autrefois, mais le dimanche, il aimait proclamer la Parole de Dieu dans l'Évangile. Il aimait aussi  animer les réflexions et les échanges que nous avions autour de la Parole,  un jeudi soir par mois.
La prière et l'adoration tenaient aussi une grande place dans sa vie de religieux et de prêtre. Elles ont ainsi éclairé et inspiré toute sa mission. Pour les enfants, qui le connaissaient bien, il était le" bon Père", en qui ils avaient confiance et qui savait leur manifester l'Amour inconditionnel de Dieu pour chacun d’entre nous.
Quantité de petits mots et de témoignages très attachants, en témoignent ces jours ci ...

Nous pourrions encore dire tant de choses à propos de notre bon Père Dominique, mais il n'aimait pas les flatteries ... Nous voulons, avant qu'il nous quitte, pour sa dernière demeure, lui dire un grand MERCI pour sa généreuse mission, accomplie auprès de nous.
Père Dominique, vous étiez pour nous un Père, un frère, un ami ...
Pleins de confiance et de reconnaissance, nos vous disons " A DIEU".
Que le Seigneur vous accueille dans sa Joie, dans sa Paix et dans son Amour.
Une personne de la paroisse nous a dit ces jours-ci : " c'est une lumière qui retourne à la Lumière"
Alors, que cette Lumière nous éclaire encore longtemps sur notre route...

             Françoise Grimaud

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :