Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Actualités

Betharram France

Sainte Germaine

Accueil du Sanctuaire

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par pastoral

Un nouveau doyen pour notre secteur

Doyen : pour servir dans les pas de sainte Germaine.

Après avoir consulté les diacres et prêtres du nouveau territoire, Monseigneur l'archevêque m'a demandé d'accepter cette nouvelle mission.

La nouvelle amplitude de cette responsabilité me rend bien conscient de mes limites. Mais, assuré du soutien fraternel des clercs et laïcs, je ne pouvais que répondre positivement à l'appel pour servir nos communautés, dans la logique du ministère sacerdotal.

Comme le pape François nous y invite, nous avons à rejoindre les périphéries - tellement diverses - en notre territoire. Depuis six ans passés en "banlieues-ouest" j'ai bien pris conscience de nos défis pour annoncer l'Evangile, célébrer la tendresse de Dieu et servir l'humanité.

 

Mgr Le Gal nous écrit :

" Il convenait de procéder à cette nomination au moment où, depuis le début de septembre, nous sommes passés de 28 doyennés à 16.

La mission des doyens est d’être attentifs aux prêtres et aux diacres de leur territoire, ainsi que de favoriser, dans le respect de la juste autonomie des curés d’ensemble paroissiaux, l’unité de l’action pastorale, dans la ligne des orientations diocésaines ; pour cela, un Conseil pastoral de doyenné devra être mis en place. "

 

Samedi 17 Octobre le pape François invitait à développer la synodalité de l'Eglise :

Répondre à l’appel du Christ lui-même

Pour le pape François, le synode est une réponse au Christ qui demande aux baptisés de marcher ensemble : laïcs, pasteurs, évêque de Rome.

"Chaque baptisé, quelle que soit sa fonction dans l’Église et le niveau d’instruction de sa foi, est un sujet actif de l’évangélisation, et il serait inadéquat de penser à un schéma d’évangélisation utilisé pour des acteurs qualifiés, où le reste du peuple fidèle serait seulement destiné à bénéficier de leurs actions" (Joie de l'Evangile n. 120).

Le pape décline cette notion de « synodalité », à partir du peuple de Dieu, de tous les baptisés. Il invite à cette ecclésiologie qui fait confiance au sensus fidei du Peuple de Dieu pour participer au discernement des « nouvelles voies que le Seigneur ouvre à l’Église ».

Ecouter ce que l’Esprit dit aux Églises

Ecoute de Dieu et écoute mutuelle : une Église « synodale » est une Église qui « écoute » : « C’est une écoute réciproque où chacun a quelque chose à apprendre. Peuple fidèle, collège épiscopal, évêque de Rome : l’un à l’écoute des autres, et tous à l’écoute de l’Esprit Saint, de "l’Esprit de vérité" (Jn 14, 17), pour connaître ce qu’Il dit « aux Églises" (Ap 2, 7). »

Le pape insiste sur cette écoute à l’intérieur de la synodalité : « Une Église synodale est une Église de l’écoute, de la conscience qu’écouter, c’est plus qu’entendre », et ceci est valable « à tous les niveaux de la vie de l’Église ». 

 

 

Je m'efforcerai de vivre ainsi, comme vous le faites tous.

Comptant sur votre prière, soyez assurés de mon dévouement fraternel.

père Jean Barba